Marketing politique et social

Le marketing au niveau politique et social

Le fait que les organisations ayant une mission politique ou sociale ne recherchent pas le profit crée une contradiction. L’objectif du marketing s’est déplacé du profit vers la réalisation d’objectifs.

 

Le marketing pour la politique

Au niveau du marketing politique, l’étude de l’électorat est le pendant en marketing politique de l’étude de marché en marketing commercial. La composante marketing relève de la responsabilité du directeur de campagne.

 

Le marketing par les médias sociaux

Le marketing des causes sociales est une fois de plus distinct. Il ne doit pas être confondu avec le marketing des réseaux sociaux, qui est assuré, par exemple, par une agence de gestion communautaire. Les groupes en question ont peu d’autorité réglementaire et sont peu à même d’influencer le comportement du public par le biais d’initiatives environnementales.

En outre, ils ne sont pas soutenus par le gouvernement.
Au-delà de leurs distinctions, ces trois formes de marketing ont un point commun : la recherche de l’efficacité et l' »altrocentrisme », c’est-à-dire la pratique consistant à privilégier les autres.

 

Données de candidature et marketing politique