Je me considère comme une personne au sol : je préfère m’asseoir et m’allonger sur le sol et avoir la liberté de m’étendre sur le canapé ou un banc. Après avoir regardé les docu-séries Netflix Live to 100 : les secrets des zones bleues, j’ai découvert que ne faire qu’un avec le sol a un lien potentiel avec la longévité et la santé en général. Les zones bleues, ou zones du monde où se concentrent les plus fortes concentrations de centenaires (personnes de plus de 100 ans), ont récemment retenu davantage l’attention.

Même si vous avez peut-être entendu parler de certaines caractéristiques de la Zone Bleue, comme les régimes à base de plantes, un verre de vin rouge par jour ou un dîner entre amis, l’habitude de s’asseoir par terre est largement passée inaperçue, mais c’était un facteur énorme. pour une Zone Bleue particulière. A Okinawa, au Japon, ses habitants s’assoient régulièrement par terre. Dans les docu-séries, l’expert en longévité Dan Buettner (qui est reconnu pour la vulgarisation des zones bleues) a expliqué comment les maisons des Okinawaiens de 90 et 100 ans contenaient peu de meubles, juste une table au ras du sol et un tatami. ou tapis de sol japonais. À Okinawa, il est de tradition de s’asseoir par terre pour manger, lire, se détendre ou communiquer avec les autres. Même les jeunes de 103 ans qu’il a rencontrés se levaient et descendaient du sol 30 fois par jour. Les experts attribuent ce facteur de mode de vie à leur longévité unique (ainsi qu’à d’autres facteurs tels que les aliments riches en antioxydants et la proximité des communautés). Cette pratique semble si simple qu’elle est presque trop belle pour être vraie… Nous avons enquêté.

Comment être assis par terre contribue-t-il à une bonne santé ?

Dans les recherches de Buettner, le fait de se lever et de descendre constamment du sol n’est pas seulement un facteur lié au mode de vie des centenaires. D’autres études ont également montré que la capacité de s’asseoir et de se relever du sol prédit la longévité. Dans une étude de 2014, des chercheurs ont développé le test assis-levé (SRT) pour tenter de comprendre le lien entre la condition musculo-squelettique et la survie. Le SRT est noté de 0 à 5, un score de 5 indiquant une position assise et relevée réussie du sol sans aucun appui (y compris les mains, les genoux ou le côté de la jambe) et sans oscillation ou perte d’équilibre. L’étude a évalué plus de 2 000 personnes âgées de 51 à 80 ans et a révélé que les scores SRT étaient un prédicteur significatif de mortalité toutes causes confondues.

Comme Buettner l’a expliqué dans les docu-séries, monter et descendre du sol équivaut essentiellement à faire 30 squats (sauf qu’au lieu de faire 30 squats au gymnase, ces centenaires le font sans réfléchir tout au long de la journée). Les squats ne servent pas uniquement à sculpter vos fesses ; ils sont également extrêmement bénéfiques pour votre santé physique. Ils peuvent aider à augmenter la densité minérale osseuse, ce qui ajoute de la force à votre squelette et à votre colonne vertébrale, à renforcer le bas de votre corps, à réduire les risques de blessures aux genoux et aux chevilles et à améliorer la flexibilité des tendons, des muscles et des ligaments qui se resserrent avec l’âge. ainsi qu’une augmentation de la masse musculaire (nous commençons à perdre de la masse musculaire à partir de la trentaine et ce taux augmente après 60 ans).

Se lever et descendre du sol tout au long de la journée renforce la force, la mobilité et la flexibilité, qui sont les principales composantes de la santé globale, mais Buettner pense qu’une autre énorme corrélation entre s’asseoir sur le sol et la longévité est ce que cela empêche. Selon le CDC, une chute est la principale cause de blessures et de décès liés à des blessures chez les personnes âgées de 65 ans et plus. S’asseoir et se lever du sol est une compétence nécessaire pour l’indépendance et l’autonomie, car les activités quotidiennes nécessitent souvent la capacité de bouger de cette manière. Un score SRT élevé indique également un risque réduit de chutes, car vous travaillez sur la mobilité, la flexibilité et la force pour éviter les mauvaises chutes.

Source : Karolina Grabowska | Pixels

Conseils pour adopter une position assise par terre

Dans toutes les zones bleues, les gens adoptent un mode de vie plus actif. Ils faisaient des collations sportives avant même que cela ait un nom. S’asseoir par terre semble compléter ce type de mode de vie actif. Imaginez comment votre vie peut changer lorsque votre environnement physique encourage cette pratique. Poursuivez votre lecture pour découvrir des conseils pour adopter l’habitude de vous asseoir par terre.

Travailler depuis le sol

Oubliez le bureau debout : peut-être avons-nous tous besoin de bureaux au sol. Pensez-y : vous vous levez probablement plusieurs fois par jour pour remplir votre bouteille d’eau, aller aux toilettes et voir ce qu’il y a dans le réfrigérateur. Si vous travaillez depuis le sol, à la fin de la journée de travail, vous aurez intégré sans effort 30 squats dans votre routine WFH. Essayez d’installer votre ordinateur portable sur votre table basse ou votre ordinateur portable et asseyez-vous sur ou contre un oreiller pour plus de confort.

Aménagez des espaces dans votre maison qui rendent la position assise par terre plus confortable

Si vous ne travaillez pas à domicile, il peut être un peu bizarre de commencer à travailler depuis le sol de votre bureau, mais cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas adopter cette habitude. Créez des espaces dans votre maison qui encouragent la détente et la connexion après le travail, des espaces qui vous invitent, vous et vos amis, à vous asseoir pour jouer aux cartes ou échanger des histoires de rencontres. Ajoutez des accessoires comme des oreillers et un tapis confortable pour l’hygger. Pendant que vous y êtes, empilez quelques livres à côté de l’espace pour en faire votre coin de lecture désigné. Partager cette nouvelle pratique avec vos amis peut aussi être enrichissant (et imaginez simplement que vous et vos copines vous réunissez toujours par terre à 90 ans).

Portez des vêtements confortables

Les jeans serrés et rigides ne sont pas les bienvenus ici. Le port de pantalons confortables augmentera non seulement vos chances de vous asseoir par terre, mais cela peut également vous donner un léger coup de pouce pour essayer du Wall Pilates ou faire des promenades tout au long de la journée, augmentant ainsi vos chances de vivre de manière moins sédentaire.

Développez votre force et votre mobilité pour faciliter la position assise au sol

Nous ne serons pas tous capables de nous asseoir par terre tout le temps. Comme nous en avons discuté, il faut une certaine force et mobilité pour adopter cette pratique. Petra Fisher, coach de mouvement, propose une excellente série de vidéos qui passe en revue les obstacles à la position assise au sol et montre des moyens d’améliorer votre force et votre mobilité (en particulier au niveau des genoux, des hanches et des orteils) pour en faire une habitude plus facile.

Essayez différentes positions assises

Si vous n’avez pas l’habitude de vous asseoir par terre, ce n’est peut-être pas l’endroit le plus confortable au début. Notre corps est habitué à s’asseoir sur des chaises et à compter sur le soutien qu’elles offrent. Sans ce soutien, nous finissons par nous affaler, ce qui finira par causer davantage de douleur et d’inconfort. Fisher recommande d’utiliser des accessoires comme une couverture ou des coussins pour soutenir votre corps sur le sol, ainsi que de bouger souvent et d’essayer différentes positions assises pour augmenter la circulation sanguine et le confort. Regardez sa vidéo pour plus de conseils pour rendre la position assise au sol plus accessible.