Entreprenariat

Comment surmonter le doute et lancer votre idée d’entreprise

Cette fois ci, je veux parler de la façon dont vous pouvez surmonter votre peur et lancer votre idée d’entreprise.

Beaucoup de gens ont des difficultés lorsqu’ils ont des idées géniales pour créer ou lancer quelque chose et qu’ils veulent vraiment mettre quelque chose sur le marché, qu’il s’agisse d’un cours, d’une adhésion ou de n’importe quoi d’autre, mais il y a cette petite peur qui leur trotte dans la tête…

« Et si ce n’était pas assez bon ? Et si les gens n’aimaient pas ça ? Et si c’était un flop complet ? »

Ces pensées nous maintiennent coincés. Elles nous empêchent de créer et de lancer des choses et de les mettre au monde.

Si c’est votre cas, alors j’ai 5 choses que je veux partager avec vous pour vous aider à surmonter votre peur, afin que vous puissiez lancer vos idées et les transformer en un énorme succès.

Conseil n°1 : Soyez prêt à commencer quelque part

Si vous n’avez jamais fait cela auparavant, vous devez être prêt à commencer quelque part. Si vous n’avez jamais mis votre création dans le monde, vous n’avez aucun moyen de savoir comment elle sera reçue. Vous pouvez penser qu’elle est étonnante et qu’elle a de la valeur, mais vous ne savez pas comment les autres vont y réagir, parce que vous ne l’avez jamais fait auparavant. Il est donc naturel de craindre que ce soit assez bon et de se demander si les gens vont l’aimer.

Je ressens encore cette peur aujourd’hui. Chaque fois que je crée quelque chose de nouveau, il y a une énorme partie de moi qui a peur que les gens ne l’aiment pas. Tout d’abord, c’est normal et nous le vivons tous. Mais il faut être prêt à commencer quelque part.

Par exemple, si vous commencez à apprendre à jouer du piano, vous allez être nul et vous ne saurez pas comment être bon ou comment jouer une très belle chanson. Mais si vous prenez des leçons et continuez à vous exercer, vous vous améliorerez de plus en plus.

C’est la même chose avec le lancement : le premier lancement peut ne pas être très bon. Mais à mesure que vous obtenez des retours, que vous vous améliorez et progressez, vous allez créer quelque chose d’incroyable. Il n’est pas nécessaire que ce soit parfait dès le départ. Vous devez juste être prêt à vous lancer.

Alors ne vous retenez pas parce que vous essayez de créer cette chose énorme, étonnante, incroyable. Rappelez-vous, nous devons tous commencer à la case départ. Concentrez-vous sur la création de quelque chose qui correspond à votre situation actuelle, à ce que vous pouvez faire maintenant, à ce que vous avez pour travailler maintenant.

Vous n’avez pas besoin d’être comme business women accomplie pour commencer, donnez-vous la permission d’être imparfait, d’être un peu désordonné, soyez simplement prêt à faire un essai.

Conseil n° 2 : essayez un lancement bêta

Donnez-vous la permission de vous faciliter la tâche en procédant à un lancement bêta. Vous pouvez dire aux gens que vous êtes en train de créer ce programme, ce produit, cette adhésion ou quoi que ce soit d’autre et que vous aimeriez avoir des retours à ce sujet.

Soyez juste honnête avec votre situation actuelle. Soyez honnête sur le fait que vous avez cette idée, qu’elle vous passionne, que vous croyez qu’elle aura un impact et qu’elle sera utile pour beaucoup de gens, mais que vous voulez juste avoir un retour.

Permettez à des personnes de suivre votre programme, ou donnez votre produit à quelqu’un pour qu’il le teste et essaie de savoir ce qu’il en pense. Ce retour d’information vous aidera à vous améliorer, à rendre vos produits étonnants et à renforcer votre confiance en vous.

Une fois que vous avez obtenu ce retour d’information des gens, vous pouvez procéder à un lancement bêta ou offrir aux gens un prix réduit pour suivre le programme ou expérimenter le produit que vous avez créé.

Et encore une fois, il s’agit de construire votre confiance en vous et de faire de petits pas. Vous n’avez pas besoin de faire un énorme lancement parce que cela peut être effrayant et accablant. Rendez-le facile pour vous. Il suffit de le lancer, de demander à quelques personnes, de rejoindre quelques groupes en ligne et de voir les réactions et les retours. C’est un excellent point de départ et c’est beaucoup plus facile que de faire un grand lancement tout de suite.


Conseil n°3 : Concentrez-vous sur les points positifs

Je veux que vous dressiez une liste de toutes les raisons pour lesquelles vous êtes extraordinaire et toutes les raisons pour lesquelles votre création est extraordinaire !

Nous nous accrochons si souvent à nos peurs, nos doutes et nos inquiétudes. Nous nous remettons en question, nous nous auto-sabotons et nous décortiquons tout. Nous oublions pourquoi nous le faisons, pourquoi nous sommes capables de le faire, pourquoi ce que nous créons a vraiment de la valeur.

Il est très important de faire une liste des raisons pour lesquelles toi et tes idées sont géniales et comment cette idée va aider les gens, pour que tu puisses te rappeler que même si tu as ces doutes, ces peurs et ces inquiétudes, cela ne veut pas dire que ce que tu crées n’est pas bon.

Les doutes et les peurs n’ont aucun rapport avec ce que vous êtes en train de créer. Rédigez donc cette liste pour vous-même et gardez-la à portée de main afin de pouvoir la consulter lorsque vous avez un jour sans ou que vous avez besoin d’un remontant.


Conseil n° 4 : rejoignez des groupes et des communautés

Rejoignez des groupes sur Facebook ou d’autres plateformes de médias sociaux où vous serez entouré de personnes qui vous encourageront. Venez nous rejoindre dans le Club des membres ! Il y a là des milliers de femmes prêtes à vous encourager, à vous aider et à vous rendre responsable.

Lorsqu’il n’y a que vous et que personne d’autre ne sait que vous faites cette chose, il est facile de laisser les peurs et les doutes vous retenir, car vous n’avez de comptes à rendre qu’à vous-même. Si souvent, nous ne nous tenons pas vraiment responsables. Nous inventons des excuses et laissons nos peurs, nos doutes et nos inquiétudes prendre le dessus et nous retenir.

Mais lorsque vous faites partie d’un groupe et que vous avez des gens qui vous soutiennent, qui vous encouragent, qui vous demandent des comptes, c’est tellement plus puissant et vous avez tellement plus de chances de progresser et de diffuser votre programme ou votre création dans le monde parce que vous avez ce soutien.

Donc vous n’avez pas à faire ça tout seul. Allez chercher du soutien, soyez entouré de personnes qui comprennent ce que vous vivez et qui peuvent vous aider et vous encourager pour que vous puissiez réellement diffuser votre programme dans le monde.


Conseil n°5 : regardez la situation dans son ensemble

Mon dernier conseil est de vous demander « quel est le pire qui puisse arriver ? ». Nous sommes souvent pris dans le quotidien, pensant que ce que nous vivons et ressentons en ce moment est tellement énorme que nous ne pouvons pas voir au-delà. Mais si vous faites un zoom arrière sur le présent et que vous regardez la vie dans son ensemble, vous devez vous demander si cela a vraiment de l’importance si cela ne fonctionne pas.

Même si c’est un flop et que les gens ne l’aiment pas et demandent un remboursement, vous allez apprendre tellement de choses de cette expérience et vous aurez évolué. Ce que vous aurez appris vous aidera à créer beaucoup plus de succès.

J’ai déjà effectué des lancements qui ont échoué et j’ai parfois l’impression d’avoir plus appris de mes échecs que de mes succès ! Vous pouvez toujours utiliser toutes ces connaissances et informations pour améliorer votre création, pour vous aider à vous améliorer. Il faut se donner la permission d’être parfois un peu mauvais. Parce que nous commençons tous par ne pas savoir ce que nous faisons et par improviser.

Alors donnez-vous la permission d’improviser, car même si vous regardez les autres et pensez qu’ils ont tout compris, ce n’est probablement pas le cas !

Lorsque vous ferez le bilan de votre vie, serez-vous plus fier de vous d’avoir franchi le pas et de vous être lancé, ou d’avoir tergiversé ? Vous connaissez la réponse. Alors, rendez votre futur moi fier et foncez !
Une dernière pensée

Je vous laisse sur une dernière pensée : je pense souvent au fait que nous sommes sur cette planète qui plane dans le noir, dans cet univers que, franchement, nous ne comprenons pas. Mais d’une manière ou d’une autre, nous sommes ici et nous avons une vie : c’est tout. Ce n’est pas une répétition générale.

Donc, quand je pense aux choses que je veux créer et aux choses que je veux lancer, je me demande simplement : « Est-ce que c’est quelque chose que j’ai à cœur de faire ? » Si je sens que c’est le cas, alors je vais le faire parce que c’est ma vie et je veux la vivre de la meilleure façon possible ! Je ne vais pas laisser mes peurs me retenir et m’empêcher de voir ce que je pourrais créer et réaliser. »

Je ne veux pas regarder en arrière dans quelques années et regretter d’avoir gardé ces idées pour moi et de ne pas les avoir essayées. Ne vous reposez pas sur vos idées, lancez-les dans le monde et rendez-les faciles, simples et réalisables.

Faites-le d’une manière qui vous fait du bien, mais sachez que ce sera toujours un peu effrayant et ce n’est pas grave car vous faites quelque chose d’incroyable !

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.