Blog

Des réunions productives

L’un des pièges dans lesquels tombent les chefs d’entreprise est la perte de temps et d’argent due à des opérations inefficaces. En éliminant les supports papier, qui sont clairement d’un autre âge, le paperboard numérique simplifie et booste la productivité des réunions et des séances de travail.

Les inconvénients du papier par rapport au numérique sont nombreux : le risque de perdre le support, sa dégradation qui le rend inutilisable, les difficultés à trouver l’information, l’exigence d’espace de stockage, la difficulté de mise à jour, l’influence sur l’environnement, etc.

Ainsi, à la fin des années 1990, des entreprises comme Cisco ont abandonné le papier au profit de supports numériques éditables et partageables à volonté. Que ce soit pendant les réunions ou en tant qu’élément de l’infrastructure d’information de l’entreprise, le tableau de conférence numérique augmente assurément l’efficacité.

Contrairement au TBI, qui nécessite un vidéoprojecteur, l’écran interactif dans BYOD peut être utilisé seul. En réalité, il fonctionne de la même manière qu’une grande tablette tactile avec le même système d’exploitation, sans clavier ni souris. La navigation est simple, et la palette flottante contient tous les menus principaux.

L’écran interactif est idéal pour les cours en classe ou à l’université, ainsi que pour les réunions de travail en face à face ou par vidéoconférence dans les entreprises. L’avantage par rapport au passé est que les solutions logicielles qui accompagnent ces appareils sont aujourd’hui très complètes, car toutes les grandes circonstances qui se produisent dans les sessions physiques peuvent désormais être gérées numériquement : brainstorming, soumission et correction de quiz, présentation et commentaires, etc.

Leave a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.